ActiAdmin Pas de commentaire

ACTI ENERGY est fière d’accompagner le développement de DFD (Dense Fluid Degreasing) depuis 4 années. Cette entreprise auvergnate/rhônalpine innovante « conçoit, fabrique et commercialise des procédés novateurs de nettoyage, dégraissage ou départiculage au CO2 supercritique ».

Comment ça marche ?

« Après chauffage et mise en pression du dioxyde de carbone (au-delà 31°C et de 73 bars), il atteint le domaine supercritique : un état intermédiaire, presque aussi dense qu’un liquide et dont les propriétés de transport (viscosité, diffusion) sont proches de celles d’un gaz. Il peut ainsi être utilisé comme un solvant apolaire permettant de remplacer ou de compléter des produits chimiques. C’est à ce solvant que seront exposées des pièces pour permettre leur nettoyage. »

Quels sont les avantages de cette technologie ?

Les technologies de DFD permettent de proposer aux industriels des alternatives aux méthodes de traitement et de nettoyage traditionnels basées sur des procédés lessiviels, chlorés ou pétroliers.

– Non toxique, non corrosif, non inflammable
– N’utilise pas d’eau
– Utilise du CO2 tiré de la récupération des rejets de l’industrie chimique 
– Compatible avec tous les métaux et la plupart des polymères

Quels sont les domaines d’applications ?

Parmi les applications des machines de nettoyage au CO2 supercritique on cite :

  • Le dégraissage et le départiculage de pièces mécaniques.
  • Le dégraissage de pièces en polymère de très petites tailles pour le marché de l’électronique ou du médical.
    Le CO2 supercritique ayant la capacité de s’infiltrer dans tous les interstices, il est adapté au nettoyage de précision.
    Le dégraissage industriel de textiles professionnels : vêtements de travail, chiffonnettes d’essuyages …, le tannage des cuirs.
  • Le recyclage : « Certaines substances toxiques contenues dans certains plastiques ne permettent pas leur recyclage dans de bonnes conditions. Le procédé DFD au CO2 supercritique permet d’extraire ces substances devenues interdites des plastiques pour permettre leur réutilisation dans les processus industriels. »

Quel est le rôle d’ACTI ENERGY ?

Le nettoyage au dioxyde de carbone supercritique nécessite une mise sous pression importante dans une machine autoclave (appareil à pression).

Dans le cadre du développement de ses machines, la société DFD sollicite l’expertise d’ACTI ENERGY pour leurs dimensionnements. Ces enceintes sont des équipements DESP et sont soumis aux exigences du CODAP (Code de construction des appareils à pression non soumis à la flamme).

La société DFD fournit la géométrie de base, à partir de laquelle, les équipes d’ACTI ENERGY font une campagne de calculs (statique, fatigue, boulonnerie…).

En fonction des résultats et des souhaits de DFD des optimisations peuvent être menées telles que la modification des épaisseurs de composants, le changement de nuances de matières, etc.

ACTI ENERGY est fière d’accompagner DFD dans le développement de solutions de nettoyage innovantes et plus écologiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *