ActiAdmin Pas de commentaire

ACTI’ENERGY conçoit un nouveau spectromètre SHARP pour l’ILL et le laboratoire Léon BRILLOUIN (CEA).

Ce projet est un partenariat avec la chaudronnerie SDMS.

Après l’annonce de la fermeture du réacteur Orphée en 2020, le projet initialement prévu à Saclay a pu être transféré à l’Institut Laue Langevin (ILL). Le dispositif sera installé à Grenoble, dans le cadre de l’évolution de l’installation IN6 de l’ILL.

Ce nouveau projet SHARP (Spectromètre Hybride Alpes Région Parisienne) propose des améliorations significatives du spectromètre IN6 :

Environnement échantillon, base temps de vol et détection.

Le spectromètre sera équipé de 240 détecteurs PSD (Position Sensitive Detector) sous 5 bars d’3He. Au-delà du gain d’un facteur quatre en couverture d’angle solide de détection, ces nouveau détecteurs permettront un gain spectaculaire en définition des cartes (Q,ω).

La chambre de temps de vol est sous vide et permet d’opérer en atmosphère contrôlée ou environnement sensible. Cette fonction est rendue possible par un système de fenêtre escamotable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *